Les chauves-souris.

les Chauves-Souris. Paragraphe appelé à disparaitre si nous avons à supporter un diktat !....

- " Oh , çà fait peur !" - " çà se prend dans les cheveux !"....Oui , çà fait un peu peur , mais c ' est un animal trés craintif , trés discret, trés utile, timide et trés fragile. C' est effectivement un animal, mammifère , çà n ' est pas un oiseau , même si çà vole, çà ne pond pas d' oeuf, mais la femelle accouche , puis allaite comme le fait une vache , ou une chatte,ou une chienne, ou des souris, lapins....

Cà vit la nuit, dés le crépuscule, chassant grâce à l ' écholocation, sorte d' émission réception d' ultra-sons pour repérer et intercepter une proie ; et ses proies , c' est ce qui ennuie l ' homme durant la nuit , en particxulier , les moustiques, et autres bestioles; une fois la nuit finie, dés l ' aurore , les chauves souris rentrent à l ' ombre, dans leurs cachettes , trous, fentes, pour y dormir durant la journée.

Leur  nom "technique" est Chiroptère, de CHIRO = Main , mot grec; en effet , les doigts se sont allongés, au fil de deux millions d' années d' évolution, des peaux poussant entre ( comme les palmes des canards, ou des flamands ou bécasses...) et tout celà est devenu des ailes.

L' hiver se passe à hiberner, cinq mois, dés la Toussaint , accrochés par une patte à une voute,  l a tête en bas, 3- 4 respirations et battements de coeur par minute , en "vivant" sur la graisse accumulée pendant la saison "faste", à savoir a saison tiède ou chaude , pendant laquelle les insectes sortent et pullulent . Pas de chauves-souris pendant l ' été = impossible de sortir la nuit dehors , ou se prélasser sur la terrasse en regardant les étoiles : on serait immédiatement assailli par les moustiques et bouffé tout de suite; les chauves-souris qui volètent,- et qui n' ont pas peur de  l' homme , font le ménage au dessus de nos têtes, avec leur vol érratique et saccadé; elle ne craignent que les fumées de barbecues, qu ' elles évitent rapidement.( Ce , de la même maniére que les hirondelles ou les martinets, qui passent en bandes criardes au ras des toits , chassant les nuées d' insectes ). Question à  cinq balles : comment les chauves souris , qui dorment le jour , accrochées par une ou deux pattes , la tête en bas, et qui , comme tous les mammiféres, possédent anus et urêtre en bas, comment font elles pour déféquer et uriner sans se salir ? Tout simplement , afin de ne pas se souiller le ventre ou le dos, elles ouvrent leurs ailes et les positionnent devant et loin, ce qui déplace le centre de gravité et met le corps en biais à 45 ° environ de la verticale initiale ; alors , elles font caca et pipi qui passent au ras du corps ; leur guano , exellent engrais, mis parcimonieusement, sent trés fort et  est âcre.(ammoniaque)

L'été, les petits naissent , à l ' abri, sont allaités par leur mère, qui les garde dans les ailes ,pendant que le père chasse ; quand le père est repu, les parents s' échangent le petit , et la mère va chasser.  Les chauves-souris sont grégaires, vivent environ 40 ans ; l' hiver , elles se regroupent par " grappes" d' une cinquantaine d' invidus, accrochés aux plafonds, aux voutes de grottes, dans les toitures, des fentes, des vieux troncs ( marqués dans des forets par un triangle bleu , répéré ); humidité constante, une douzaine de degrés Celsius, pas de bruit , pas de vent , pas de perturbation.

 Certaines sont nomades : là pendant six mois, puis elles partent ailleurs ..Par exemple:.La casemate de Guerlette , prôche de Thonne le Thil, à  ' Est du village , a son sol noir de crottes de chauves-souris, qui sont restées là pendant " un certain temps"  ( un km, dans un angle mort du village) puis elles sont parties...ailleurs. Au chateau de la Cassine, au dépôt de vêtements de spectacle ( ou de location) , les combles et toitures sont colonisés par des chauves-souris , trés discrêtes, qui parraissent , disparraissent au gré des années; quand leurs " cartes de visites" , à savoir , leurs crottes -séches- ( et propres !) tombent sur les vétements , les dames- costumières disent :" Ah , les revoilà cette année ! "....Et elles balayent , sans plus.( 0 Mite pour manger les vêtements ! ) Certaines , minuscules , tel le verspilion , indépendantes , ou en couple, se cachent entre les lames de volets ( "il n ' y fait pas 12 ° !) ou sous les tuiles, et hibernent là......Recommandation : quand vous voyez s'approcher une chauve-souris, c' est qu'elle vient reconnaitre la " chose " qui bouge et qui s' avance ; une fois identifiée " la chose", elle repart, rassurée ; elle est trés habituée à l ' homme; elle ne craint que les imbéciles ou les ignorants, non renseignés.

 Au fort du Chénois, où elles sont là depuis peu , depuis que l' armée est partie- 1987- ( avant " çà pétait trop" , dans les galeries, zones d' entrainement, rafales de pistolets-mitrailleurs, et explosions de grenades , plus des gaz, il n ' y avait personne ) ) ; elles gîtent  l' hiver à la caserne, éloignéee du boc B 7 de 500 mètres , et dans les galeries , accrochées aux chicots des pièces ferraillées ; elles ne se regroupent  que l ' été dans le bloc B 1 , dans sa cage d' escalier pour gestation . Dés Avril ,jusqu ' à la Toussaint,( bien qu ' elles ne soient pas croyantes !) , elles vivent dans le bloc B 1 à l ' abri dans la cage d' escalier , accrochées la journée aux volées d'escaliers , où elles dorment ,en attendant la chute du jour , pour sortir au drépuscule ;: là, les mères accouchent, allaitent , élèvent leur petit ( unique !) , et la colonie de 276 bêtes chassent la nuit dans l ' immense garde-manger que constitue le bois du Chénois et dans lequel pulullent les hannetons, mêt préféré des chauves-souris; elles vont aussi manger dans les champs de maîs environnants, truffés de la " mouche à maïs". Le bloc B1 se trouve en l isière du bois du Chénois, entre la RN 43 et l ' I C 6, à un km de l ' entrée du fort Bloc B 7 , situé dans les bois , plus au sud ; dans les autres blocs : B 4, B3, B 2 et B 5 , apparemment " ya pas grand monde " et même personne, puisque le B 1 assure à lui tout seul " le gîte , le couvert, l ' hospitalité , la protection"...A 4 - 5 km à vol de chauves-souris du fort du Chénois , à Orval, en Belgique , existe une nursery à chauves-souris, mais , là , c' est une autre histoire, car c' est un autre pays, " çà n' est pas la France": donc : autres lois,autres moeurs et autres régles...Il y a une frontière, même si la Douane , trés restreinte ces derniers temps, n' y est pLus, ou là , "le 36 du mois"....( Avant il y en a  qui râlaient aprés  , et qui maintenant , disent:" ya n'a plus! ;avant , c' était mieux!; y avait moins de m...!").( "ouïes-dires !"; c 'est comme le sketch de Fernand Raynaud , sur l ' Arabe-boulanger-étranger !"= plus d' Arabe-boulanger = plus de pain au village..... ).. Petit exposé sur les chauves-souris en général par le groupe Renard , au Lycée agricole et forestier de Saint-Laurent, Décembre 2014.

 - Lundi 9 février 2015, 9 heures du matin , brouillard intense, 0 °C , RdV au fort avec Mr Féron J , Conservateur du site, plus une membre du CENCA - Valérie, pour comptage des chauves-souris; descente par le B 4 et ses neufs volées d' escaliers sur 38 mètres, avec quelqu'un "de ch'nous"; plus de 320 bêtes répertoriées, murs de la galerie en bon état...Toujours du brouillard froid dehors , en ressortant...( en tout : environ 550 individus :  chiffre faux , aprés recoupements divers : au 24 Mars 2016 , on nous annonce 440 individus au lieu de 550 comme annoncé : volonté de nuire  ? ou erreur trés bêté ou imbécile ? ? ? ).  Comptage Février 2016 : 412 plus une dizaine diverses ; comme il fait bon - hiver peu froid- , certaines ont dû s 'installer ailleurs , ne serait-ce que dans les galeries de vieilles mines de fer, trés vieilles, gallo-romaines, et celtes de la crête, à 500 -600 mètres du fort , ou dans des failles d' extraction ; fer à 44 % , pour les initiés ou les curieux( attention : galeries trés dangereuses ). ,

  EFFECTIFS  REELS des CHAUVES SOURIS au FORT du CHENOIS :

      -   380    en 2014 .

      -   440 en   2015   et non pas 550 !   : erreur manifeste / par erreur-erreur  ?    ou bien pour malfaisance ? .......A voir et à juger plus tard .....certains mets se mangeant froid..Trés froid ...comme il va faire chaud cet été , puisque les pies mettent des " parasols" a leurs nids.....

      -    412  en  2016. Gérées par un conservatoire-nature, dont c' est la source de subsides conséquents , et auxquels des gens se raccrochent , du chef : " il faut sauver la Nature"" sauvons la nature " ...en oubliant chaque jour de faire leur tri de plastiques , verres, et autres, en jetant les yaourts " périmés car ils sont au jour , mais à18,30 "...., alors qu ' il est inscrit 18 hes sur la DLC !....laissant du chauffage , fenètres ouvertes, et laissant tourner leur carriole diesel avec la clim à fond , en hurlant : " mort aux pollueurs, c ' est les autres qui polluent.."....et " à bas le nucléaire , alors qu ' ils utilisent à fond l ' électricité.....C'est du même tabac que la scêne, filmée  au Bourget-aéroport ( pas au lac !) , lors de l ' arrivée de Daladier ,de retour de Munich-1938 , qui était allé vendre- avec l ' Anglais- la Tchécoslavaquie aux Nazis, pour UN AN de paix. Les co...ds applaudissaient à la paix , signée sur une félonie; mais le " taureau du Vaucluse" , Daladier, obligé par la diplomatie , les alliances, et les démocraties , " de vendre à vil prix les Tchéques, avait vu juste : " Ces cons m ' applaudissent ; ils ne savent pas que nous allons avoir la guerre dans un an !"......Felix qui potuit rerum conoscere causas, Virgile.

    Dernier comptage fin Janvier 2017 ; entrée des compteurs par le B 3 puis par le B 7 .

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×