CHRIST

case Christ,équipage:33 hommes. créneau Est:c.47 AC et Jumelage créneau 47,Jumelage,projecteur Cloche A Mixte côté Ouest Cl A.M côté Ouest Case Thonne plein Est,vue de Christ chambre de tir 47 et jumelage/Est trappe de descente des groupes el salle des deux groupes électrogénes tuyaux airs vicié et propre/cloch A.M Cuve WC chimique Asepta/PRIVE puisard,ATTENT:PRIVE/INTERDIT chambrée:16 lits/RAPPEL:INTERDIT Salle filtres:tjs accés interdit:privé. sous-sol(Christ  privé)Ph:R.TUCKER MAGAZIN Z:matériel anti-gaz comb conduit récup air chaud des moteurs GFM,siége;ATT! c'est au fermier! plateau cl A.M;photos 28 Déc 2008 Ratelier coups 25mm;TOUT PRIVELa casemate du Christ appartient à un agriculteur, Mr PROTIN, qui habite à côté, et est englobée dans sa surface des batiments d'exploitation agricole;c'est donc un domaine privé, donc non public; notre visite a été autorisée par lui même et octroyée à EYMON Mikaël, Richard TUCKER et SARDA Christian-Marie, pour photos, ponctuellement; priére de pas aller gambader  dans son domaine. Est également propriétaire du dessus du bloc B 2, casemate cuirrassée , à deux cloches, sans accés autre que la galerie souterraine , , et du terrain-patures afférent , inscrit dans la boucle de l'I.C 6 menant à Herbeuval. Coût env. de la casemate Christ : 1 , 4 millions de francs 1935 ," un ouvrier gagnant : 2,50fcs/heure jusqu'à 6,90fcs/heure pour un platrier" , site " jul iendaget.perso.sfr.fr."(thank you). Equipage de 33 hommes commandé par le Lt Borel, voir " évacuation", site Arenistoir.

 Tous ces gens là, équipages des casemates , et du Chesnois ont eu l ' ordre d' évacuer,le 10 juin , de par le général Freydenberg ( voir Ardenistoir-site) ; ils ont donc tout cassé ( pas tout , quand même , mais planqué aux alentours d' aprés dires...); ils ont évacué le 12 Juin , en empruntant la petite route qui longe la Guerlette, en direction de Thonne les Prés, et du viaduc ferré, vers Louppy sur Loison ; la 71 eme I.D les talonnait , et les tirait au canon : voir les multiples "boums", entonnoirs de 105 mm à retard, ou de 150 mm qui constellent la vallée de la Guerlette; ce qui prouve que les Allemands avaient bien prémédité leurs coups , car pour tirer à l ' artillerie - et non à vue-, et mettre des coups à cinq mètres de la cible - il faut de trés bonnes cartes, plans directeurs, au 1/20000 maximunm ! et donc il faut beaucoup de cartes, car elles couvrent peu de terrain , max huit Km de côté ; ILS tiraient bien : au 150mm, pièces à une dizaine de KM , il reste des trous-impacts à même pas cinq mètres de la route vers le viaduc ; çà n' est pas un décalage dû à la dispersion ! Et bon service de renseignement , ou bonnes patrouilles d' observateurs, pour suivre les évacuations, et les poursuivre, et bonnes radios., afin d' interdire par l ' artillerie, le passage sous le viaduc de Montmédy-Thonne.......

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×