Thonnelle Actuel

alignement B2 vers BI ( vers Est)    PETIT OUVRAGE de THONNELLE .  Cout:23 millions Fcs.  Cher pour ce que c'est; m^me prix que le P.O de Bousse, et que l'Enseling; cher.                             Tour à 2 A.M,méca ferraillé,Mod 1905

B2.Dessus,6km:bois Chénois;gauche:B4       64 Bis et baraques des Espagnols...Wp 003774

  Wp 003775

P.O THONNELLE; petit ouvrage qui aurait pu avoir avoir trois tourelles de 75  modéle 1933, lance-bombes de 135 mm et mortiers de 81mm, si les crédits avaient été là; il posséde , en tant que galeries: 250m de B3 au carrefour central, puis 130m vers B1 ( galerie sautée-effondrée au milieu, sabotage en Juin 40) , 30 m vers B2 -casemate cuirassée- puis 420 m vers B4/ Tour A.M, et 350 m de galerie d'égout (dont buse de 30 mètres débouchant dans fossé de chemin). l' entrée de la galerie - prévue- de l ' ouvrage d' artillerie , prévu mais non réalisé, devait se trouver sur droite-est de la RN 43 , au niveau du virage et de "la délaissée" , juste en dessous de la position de l ' actuelle casemate STG M Y 10, et de la boite de coupure ; la M Y 10 est actuellemnt invisible, et innapprochable tant la végétation y est intense; elle était couronnée par une volière à faisans , jadis...La galerie aurait fait environ un km et demi sous les bancs de roches ( mêmes terrains que ceux du Chenois, et du P.O de la Ferté ).( Nous sommes dans la côte de Moselle....même si plus loin ,la Meuse passe au bas, tel Sedan, Donchery, Vaux les Mouzon...

Coût en 1938: 23.700.000 FRANCS 1938. COUT d'une JOURNEE d'occupation de la Wehrmacht installée en France: 30 millions F d'indemnités , puis 40 millions dés 1943, soit plus que le prix de revient du Chénois , soit 37 millions de francs : c'est cher! ,la défaite!.Vae victis, avaient dit les Gaulois, au sac de Rome.30 millions de francs 1938 correspondent à peu prés à 9,8 millions d'Euros 2010; c'est à dire que la France occupée faisait , en partie  vivre l'Allemagne nazie (elle n'avait aucun choix); ce ,aprés  s'être fait dépouiller de ses armes-prises de guerre- de quoi équiper une trentaine de divisions allemandes supplémentaires, et re-fournir les alliés (Roumains,Italiens,etc) avec des fourbis divers ( dont des VL et PL de la réquisition.., camions des Galeries FARFOUILLETTES, etc;.mauvaise affaire ! ).

Sur les 7e et 8 emes photos , toute la structure supérieure des blocs et casemates L.M apparait nettement: dalle de toit (épaisseur : 2,5m), légérement inclinée vers l'ennemi, murailles (épais: 2,5m), portant la gouttière de récupération des eaux de pluie, tuyau en chicane, passant dans l'épaisseur du mur, et puisard de visite- pour désengorger ce dit tuyau , versant dans les cuves à eau-de récupération-, collées verticales à la paroi côté ennemi ( 6 m3 environ); tout çà , construit et installé en souvenir du fort de Vaux, tombé-rendu par cause du manque d'eau ( eau à boire, à soigner, à plaquer les gaz de combat, à traiter et laver les uniformes imbibés de gaz de combat et de poudres...) les cuves sont installées en même temps que les tuyaux , lors de la construction , au fur et à mesure , et non pas  aprés . Les Allemands reprendront ce sytème de récupération des eaux pluviales pour l'installer sur certains blocs,dans le mur de l'Atlantique ; mais peu, car leurs besoins étaient immenses, et leurs moyens, devant l'étendue des tâches, assez faibles (exemple criant :le peu de ferraillage sur les blocs d'artillerie du centre de résistance du sanatorium de Berck,au nord de Berck:un fer de 2cm de diamétre tout les 50 cm, et à Agde, Hérault rive droite idem/bloc pété, et un autre réquipé et visitable, à la Tamarissière).

 Les cloches ont été vidées de tous leurs équipements : fûts, plateau , échelles ,goulotte d' étuis, contrepoids, chaine de manoeuvre? lampes, téléphones , et périscopes... Pour avoir un aperçu à l'intérieur de la tourelle d'armes-mixte-cuirassements intacts ,, voir (bon) site :"Alsace Ligne Maginot 2011 " d'Hervé Weyant (remarque:"un fort plein, avec tous les appareils, est trés interessant; un fort vide,carapace, est saisissant et impressionnant; celà ressemble à une cathédrale, à une caverne; à voir"; Cf spéléo;,mais là, c'est moins dangereux s'il y a des rampes aux escaliers) S C.M.

 

Entrée B 3 , neige ; fort PRIVE !   

 B1,gouttiére ,regard vers cuves-eau B1/Est,sans talus piérré;gouttiéres; 

  cloche d'armes-mixte : 25AC,JUM MAC  B3,case d'entrée ,provisoire ,1938.

                                    B3,escalier , 20 métres,SANSrampe  Galerie B1,sautée nuit du 12-13/6/40 "si t'es mal,faut pas aller là!"

  Main gallery,maxi calcitée.   Main gallery; 

Salle carrefour vers B2.Déblais; Déblais:essai curage par les Todt. 

         Blockhaus de gallerie            galerie de caserne

                               EscB2,miné idem galerieB1,12.6.40 

     B2,escalier miné,comme la galerie vers le B1,nuit du 12 au 13 Juin 40;essais de

    déblayage par les Todt,comme essai vain d'extraction de la tourelle d'armes-mixte.

infirmerie;  caserne         

                      Salle des groupes électrogénes   

 

salle chauffage central au charbon    entrée P.C

 le seul dessin de Thonnelle!  Bloc4:Tour 2 A.M,GFM sans meurtrière.                                 

 

    Silo gravier mi-galerie pour barrage                Feue caisse bouch.allumeurs/grenades                            

      Photo de l'ancienne porte-grille de THONNELLE , abandonnée là , aprés son démontage mi-Juillet 2012 par les Natures , pour montage d'une nouvelle porte " sans parpaing", et passages pour les chauve-souris ( passage- hommes ???- mystère) ; la porte-grille a été récupérée par la Ferté , ressoudée, et mise dans l'entrée B 1; quand?  comment? qui a parlé de la pose d' une nouvelle grille ?  Thonnelle étant au fin fond d ' un bois.?...mystère.

  En avant du P.O de Thonnelle ( " en avant" ) , se trouvait un observatoire guérite en fer biplace ; il a été récupéré par le P.O de Villy la Ferté et exposé . Plus en avant se trouve la tourelle 1934-37 N o 180 ( en partie) ; elle est " chez quelqu'un " et également " à quelqu'un" , qui en étant propriétaire " veut se la garder", ce en quoi il a entiérement raison ; tourelle demandée à l ' acquisition par le Chénois : o réponse , donc cette personne se la garde ; prière de l ' y laisser , chez lui .TYVM.      camps travailleurs ds bois-tranchées                                                      camp des Polonais et Espagnols-bois

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site