Plan général du fort

                                              

 Les blocs de combat B 1, 2 ,3, 4 et 5 sont situés sur le flanc du bois du Chénois, à 200-400 mètres au Nord de la RN 43 (parkings) en limite de départements.

   Le bloc B1 est bien visible depuis la RN 43, sortie Ouest de Thonne-le-Thil

  L'entrée B 7 est cachée dans les bois à 600 mètres au Sud de la route. 

                                             clic pour agrandir

                   Sur le plan , aperçu des ensembles

                        "soutes à obus et Poste de Commandement",

                        "sous-station électrique des avants"

                        "casernes-infirmerie-cuisine-vivres" 

                        "Usine électrique".

                                        plan:P.C,soutes,B5,B4 et casernements Plans trés précis et description de la T.P.M sur site " dailymotion-tête de pont de Montmédy , par     Richard , film de 12 minutes, trés bonne description.

 Toutes les galeries , de petites sections -2 mètres max sur 1,60 m de large , tous les locaux , voutés , sont construits en pierres maçonnées, du sous-sol, enduites au mortier sykalite , car terrain trés " mouillé" et nappe ; toutes se situent entre - 20 et - 40 mètres , dans des bancs de roches plats et paralléles alternés avec des bancs de sable " terreux", et des marnes ; terres assez oxydées - petits gisements de minerai de fer pas trés riche ;(çà dépend des coins..) Géologie comparable à la Lorraine-sidérurgique d' avant ( !) , Briey, Hayange , Angevillers, Fontoy , la Foensch....      Sur le plan, " on ne voit rien,on ne sent rien";mais " en bas", dans la caserne souterraine,dortoirs,chambres de sous officiers,officiers,cuisines,aprés un gros orage,on regardait où l'on mettait les pieds,car au pied du lit il y avait souvent cinq centimètres d'eau, quelquefois dix, provenant des infiltrations subites....Puis l'eau se résorbait par l'égout,et la vapeur d'eau et l'humidité partaient,aspirées par un espèce d' aérorefroidisseur,ou réguleur ? logé dans le Bloc B 7 au sous sol;il expulsait par la cheminée-siphon de façade ( autre particularité unique du fort du Chénois);férraillé par les Allemands.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site