plans des feux

      Ce qui est important , dans les plans de feux , ce sont les feux de mitrailleuses qui battent les réseaux de fils de fer - zone d' arrét- . Mais c' est avant tout par les feux d' artillerie- arrière ,artillerie renseignée par les observatoires cuirrassés représentés par les cloches - cuirassées- par lesquelles on observe l ' ennemi ,et  avec les tirs d'obus précipités sur les avancées ennemies, ou ses bases de concentration,proches ou éloignées , en communiquant  avec cette artillerie arrière grace à des réseaux téléphoniques enterrés et protégés (système copié in extenso sur les réseaux téléphoniques enterrés de la Ligne Hindenburg ) . L'artillerie interne à la Ligne, soit en tourelles éclipsables, tout azimuts, ou en casemate à tirs de flanquement n'est en fait que "subsidiaire", la principale artillerie étant surtout l'artillerie lourde placée en arrière.

L'artillerie sous tourelles  sera seule utilisée fin Juin 1940, la Ligne étant encerclée, et la défaite consommée,uniquement pour soulager les petits ouvrages encerclés et attaqués. Les batteries massives, telles celles de Rochonvillers, Métrich, Hackenberg,etc, installées pour écraser les masses d' assaut allemandes,comme les faisaient les Allemands en 1914-18, en " Masserkrieg", ne seront pas utilisées, les Allemands n'ayant fait qu'encercler les ouvrages, en attendant "que le fruit  blet tombe"; les attaques n'ont existé que "pour la gloire de généraux allemands", et la Propagande de Goebbels, ce afin d'asseoir la suorématie allemande aux yeux du Monde, ", " Deutchland uber alles"......
 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site