Créer un site internet

Roechling effects.

128 roechling sapogne 1  Affut du canon de 128 mm modèle 1940 - pour le tube, antiérien d'origine, et monté sur un affut similaire à celui du canon de 88 mm. Utilisation d'obus Röchling.

  Utilisé en anti casemate avec un obus de type Roechling et de calibre correspondant! soit du 128mm, chargé à peu d'explosif.

  Essais sur la casemate de Sapogne courant 1942; pas de tir : haut de Williers, juste à la frontière belge ( témoin oculaire)..

  Effets dévastateurs : l'obus a traversé  les trois quatre mètres de roches en rocaille, en bouclier avant, côté Belgique, puis les deux mètres et demi de béton armé de la façade côté ENI, protégée par la dite rocaille; il a éclaté à l'intérieur de l'abri. L'Obus de 128 mm a donc traversé cinq mètres d'obstacles durs aprés un vol de quatre km environ, et "mis à la main" en pleine façade.

   Un témoin a vaguement vu - de loin!- les préparatifs du tir d'essai  ; témoignage vers 2006-2008; le témoin, agriculteur travaillant dans ses champs, a vu "beaucoup de mouvements , Allemands, troupes, véhicules, prés de Williers, sur le plat,  prés de la voie romaine" - c'est effectivement là que la Voie impériale Reims-Tréves passe, longeant le bois du Frappart. Puis il a entendu plusieurs coups de canon "inhabituels, assourdissants, rageurs"; il s'est alors  eclipsé rapidement; le fait d'assister à des tirs d'armes nouvelles - comme témoin génant!- aurait suffit à l'envoyer en camp de déportation...

   2010 0719 095638aa 1

      : Muraille de béton armé, 2,5 mètres d'épaisseur, crevée, plus les 3-4 mètres de rocaile; aucun mur de la Ligne Maginot ne peut donc résister à cet obus, dés qu'il atteint un calibre lourd, 120, 128, 150,155 mm, obus contenant une charge de quelques kg d'explosifs ( le 155mm "normal" contient six à huit kg de "bons pétards"  Amatol, TNT...).Intérieurs de la casemate ravagés, blocs basculés, cloisons éventrées; l'explosion seule, par la surppression, aurait tué tout l'équipage, par éclatement des poumons; c'est ce qu'il se passe sur une troupe " à l'air libre" visée et tirée par des 155 mm; ça n'est pas les éclats qui font le plus de dommages mais la surpression qui dans un rayon d'une cinquantaine de mètres ravage la troupe par éclatement des poumons; c'est ce qu'il se passait durant la guerre Irak-Iran: les 155 ( de Luchaire) écrasaient les lignes de fantassins Pasdarans fonçant à l'assaut au coude à coude; idem en Corée contre les Chinois, aux " massacres de Mai"; prés d'un million de Chinois tués en une quinzaine de jours, ce qui a mis fin à la guerre de Corée-mais pas aux tensions...  digression!  L'explosion d'un obus de 155 mm déchenille un char à 15 mètres de distance; donc, char immobilisé= char fichu.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×