SERVITUDES.

- Servitudes : ( article disparu il y a qques temps, "peut-être dans une bagarre" ?, mais mis réellement , puis pompé-aspiré par le vide ??? Mystère).

Chaque gros-ouvrage, fort , Maginot ou autres , a des servitudes , nécessaires à sa vie : batiments de service , routes stratégiques ou pas, lignes électriques, prises d' eau , bases d' approvisionnement , etc. Le fort du Chesnois , et toute la ligne des casemates ont leur propres batiments de service; ils sont installés à Montlibert , de part et d' autre de la RN 43, sortie Ouest; il n ' existe plus que l ' atelier-cuisine-douches ( où se douchait " au sifflet", le soldat Maurice Mathieu, voir témoignages , et où une dame , alors petit-fille évacuée, allait cherchait à manger , " à la cantine des Allemands"...) ; ce batiment , au nord de la RN 43 , est à usage agricole, avec sa " tour" pleine de bottes de paille; un autre batiment était sous la route, détruit; à sa place se trouve une grosse maison jaune-ocre; il servait d' atelier mécanique, avec outillage d' usines; bizarre, car ils étaient vraiment dans la ligne de feu : des casemates arrières pour Hotchkiss sont implantées à à peine une centaine de mètres , à contre pente , et à 200-300 mètres des réseaux de la Ligne Principale de Défense LPR....

Des voies d'accés , stratégiques , relient les ouvrages à l ' arrière : le fort du Chesnois est relié à Biévres , et aux cantonnement - non terminé- de la Ferté; les casemates sont relièes au plus court à la RN 43; on voit encore en bord de route les bornes militaires. Cette voie stratégique passe par le bois du Belloy ( " borne russe") va à Lamouilly et Olizy sur Chiers- routes civiles- puis vers Martincourt et Stenay , où se trouvaient les dépôts.

Casernements légers : ils se trouvent juste en face de l ' entrée B 7; ont été détruits sitôt Villy la Ferté investi et détruit ; il restait une cabane-cahute en bois à l ' entrée : apparemment " enlevée" par un local aprés l ' évacuation du fort le 13 Juin 40; les Allemands ne sont pas restés au fort , partant " à la curée ! ".

 Casernements : se trouvent à la Ferté ; non terminés; un se ruine ; occupation agricole. ...( Pour le " futur" fort G.O de Mouzon , ou Vaux les Mouzon , terrains acquis, piquetés, fouilles....,l casernement existe : c ' est la Cité des Cadres , entrée ouest de Mouzon sur la gauche, belles maisons jumelles, deux petites bornes à l ' entrée du quartier ; l ' entrée du fort devait être à flanc de la Truche , 300 mètres plus au nord) . Autre borne , ornée d' un Phi et ddu nombre 29 : borne sur chemin du Bessu, Bièvres, route stratégique.     caserne-la-ferte-P.O la Ferté au fond

   Chemin du Bessu, Bièvres,sud fort Chénois

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×